Prochaines visites et conférences

Assemblée Générale

Samedi 4 mars
à 15 heures salle Clémence Isaure de l'hôtel d'Assézat

Successivement seront présentés le rapport moral de l’année 2016, le rapport financier, suivis de l’allocution présidentielle et la remise des prix (Prix Sydney Forado, Prix des Toulousains de Toulouse et la médaille du Vieux-Toulouse).
L’assemblée générale se poursuivra par une conférence donnée par Jacques Frexinos sur l’histoire illustrée de Toulouse. Quelques dates remarquables.


Lundi 6 mars

Conférence : De Toulouse à Paris le fabuleux destin de Madeleine Castaing par Christophe Marquez
Rendez-vous à 17 heures à l’hôtel Dumay

Après une enfance passée à Chartres, et une jeunesse à Carbonne et Longages, Madeleine Castaing (1894-1992) et son mari connaîtront le Paris des années folles. Amie d'Erik Satie, de Blaise Cendrars et de Pablo Picasso, elle deviendra aussi le mécène du peintre Chaïm Soutine. Dans les années 50, Madeleine Castaing imposera son style comme décoratrice et antiquaire, et sera ainsi connue dans le monde entier.

vendredi 24 mars

visite de l’exposition Fenêtres sur cour au Musée des Augustins
Rendez-vous sur-place à 14h45

 

Le musée des Augustins de Toulouse présente, du 10 décembre 2016 au 17 avril 2017, « Fenêtres sur cours », première exposition jamais conçue sur le thème des cours intérieures qui abondent pourtant dans la peinture de paysage ou d'architecture. Le musée réunit 90 peintures du XVIe au XXe siècle provenant de collections publiques et privées, françaises et internationales.
Merci de vous inscrire lors des permanences de l’association les mercredis et jeudis de 15 h à 18 h ou au 05 62 27 11 50 aux mêmes heures.

Lundi 20 février

Conférence : Georges Mailhos, « Et ainsi de suite... »
Rendez vous à 17 heures à l’Hôtel Dumay

 

Présentation par Pierre Cadars de l’ouvrage «Et ainsi de suite...» qui vient de paraître aux éditions Privat. Dans ce livre publié à titre posthume, Georges Mailhos (1932 - 2016) qui, entre autres engagements, occupa les fonctions de Président de l’Université de Toulouse-Le Mirail, puis de Secrétaire perpétuel de l’Académie des Jeux floraux, avait réuni les textes de plusieurs de ses conférences (autour, en particulier, de Proust, Char, Mauriac, Loti, Cabanis...). S’y ajoutent de larges extraits de ses souvenirs de famille (« Fragments d’une histoire de ma famille à l’usage de mes descendants »), qui révèlent des aspects plus secrets de son éminente personnalité.

Lundi 27 février

conférence : Les arts dans le royaume wisigothique de Toulouse, du début du Ve siècle au début du suivant
Rendez-vous à 17 heures à l’hôtel Dumay
par M. Daniel Cazes

Toulouse a été la capitale d'un État une seule fois dans sa longue histoire, au Ve siècle, lorsqu'elle vit résider dans ses murs antiques plusieurs rois wisigoths, dont le pouvoir s'étendait sur une grande partie du sud de l'actuelle France et un non moins important territoire de la péninsule Ibérique. Pour diverses raisons, le souvenir de cette période s'est plus qu'estompé dans la ville actuelle, qui n'a pas su conserver les importants vestiges de monuments de cette époque: dans l'enceinte de l'ancien hôpital Larrey (actuelle place de Bologne), au nord de l'ancienne église Saint-Pierre des Cuisines et peut-être à la Daurade. Il est nécessaire de se lancer dans une enquête difficile pour connaître l'état des arts développés sous ces règnes, à Toulouse même, mais aussi dans tout ce mystérieux royaume dont les Pyrénées constituaient l'épine dorsale. Quelques indices montrent qu'en ce temps et ces lieux le monde romain se transformait peu à peu, certains habitants gardant la nostalgie de l'art du prestigieux empire d'Occident qui sombrait alors, d'autres se projetant vers des architectures, des images et des décors nouveaux, qui imprégneront parfois durablement le moyen-âge méridional et hispanique.

mardi 28 février

Visite de l’Eglise Saint-Exupère, Saint-Michel à Toulouse
Rendez-vous à 15h00 à l’Oratoire/cours de l’église

 

Métro : ligne B - Stations Palais de Justice ou Carmes. Bus ligne 12.
Au départ une chapelle conventuelle représentative de la spiritualité thérésienne du XVIIe siècle.
A l’arrivée une église paroissiale portant la marque d’un influent maître d’œuvre du XIXe siècle, J.-P. Virebent. Et, pour notre plaisir, une harmonie sauvegardée malgré les aléas de l’histoire.
La visite sera guidée par Pierre Houdart et Marcel Smotkowicz
Merci de vous inscrire lors des permanences les mercredis et jeudis de 15 h à 18 h ou au 05 62 27 11 50 aux mêmes heures.

travaux

En raison des travaux de réfection de la cour de l'hôtel Dumay, la permanence de l'association est suspendue au mois de février.
Vous pouvez déposer votre cotisation dans la boîte aux lettres à votre gauche
avec toutes nos excuses pour ce désagrément...

mardi 17 janvier

Présentation du livre : Les mosaïques de la Daurade wisigothique et leur support architectural. Iconographie et datation par Jean Cassaigneau
Rendez-vous à 17 h 30 à l’hôtel Dumay
L’auteur présentera le résultat de ses recherches. A l’occasion de la parution de son livre (Ed. LLMD. 580 pages. avec ill.).

Lundi 23 janvier

Conférence : La médecine à Toulouse (1891-2017) par le Pr Frexinos
Rendez-vous à 17 heures à l’hôtel Dumay

Avec la « renaissance » de la faculté de médecine en 1891 sur les allées Saint-Michel, commence une nouvelle ère médicale toulousaine. L’anesthésie est déjà bien implantée (1847). Les découvertes pasteuriennes débouchent sur le triomphe de l’infectiologie et le développement des vaccins (1885). La radiologie (1895) vient de rendre le corps transparent. De nombreuses cliniques privées apparaissent. Malheureusement deux guerres avec leurs drames et leurs horreurs vont interrompre cette période faste. Après un demi-siècle de « construction » l’hôpital de Purpan accueille en 1946 les premiers malades civils tandis que les premiers antibiotiques (pénicilline 1945) révolutionnent  le traitement de nombreuses infections jusque-là mortelles. A partir de 1958, la création des CHU va modifier le système hospitalier et les études médicales. Le nombre de lits d’hospitalisation, publics et privés, augmente considérablement. Les « miracles » continuent : cœur ouvert, dialyse, greffes, etc. La médecine moderne s’est installée, techniquement irréprochable ou presque, hélas accompagnée par de nouveaux problèmes démographiques et économiques.  

mardi 24 janvier

visite : le musée du Compagnonnage

 

rendez-vous sur place, 12 rue Tripière, à 15 heures .
Installé dans l'ancienne cayenne des Compagnons charpentiers, à proximité de la place du Capitole, le musée du Compagnonnage de Toulouse expose les chefs-d'œuvre des Compagnons de toutes les époques et métiers. Nous vous proposons de partir à la découverte de leur univers, leur histoire, les jeunes Compagnons d'aujourd’hui avec exposition des œuvres réalisées au terme de leur apprentissage.
Merci de vous inscrire lors des permanences les mercredis et jeudis de 15 h à 18 h ou au 05 62 27 11 50 aux mêmes heures.

Page 1 sur 10

Début
Précédent
1

Venir au musée

Hôtel Dumay

Le musée du vieux Toulouse
7 rue du May, 31000 Toulouse


Ouvert du 3 avril au 10 novembre 2017

Ouverture toute l'année sur rendez-vous pour les groupes et les scolaires
Fermé les dimanches et jours fériés.
Visite guidée les mercredis et les vendredis à 15 h sans supplément.

En savoir plus...

L'AUTA mars 2017

PROCHAINES VISITE ET CONFÉRENCE

  • Vendredi 24 mars : Visite de l'exposition Fenêtres sur cour au musée des Augustins
  • samedi 4 mars : Conférence : Histoire illustrée de Toulouse, des origines à la Révolution. Quelques dates remarquables
  • Lundi 6 mars : Conférence : Le fabuleux destin de Madeleine Castaing

SOMMAIRE

  • Dix ans de présidence - J. Frexinos
  • La Grande Abbaye et le Château Vert, brève histoire de deux bordels publics toulousains à la fin du Moyen Age - A. Roby
  • Quand un Russe découvrait Toulouse en 1905 - J. Frexinos
  • Stendhal à Toulouse - L. Remplon
  • Le commandant Montalègre au fort de Douaumont fin 1916 - R. Bezard-Falgas
  • Tarcisius, martyr chrétien, par Alexandre Falguière - J.-C. et Ph. Laporte
  • Commentaire de couverture - J. Kerambloch
  • Toulouse... hier... Le Beaulieu - J.-P. Suzzoni
  • Le Patrimoine d'Occitanie - J.-P. Suzzoni