Prochaines visites et conférences

jeudi 17 octobre 2013

Visite de l'exposition sur l'histoire de l'utilisation des véhicules routiers automobiles par la Poste et les Télécommunications depuis 1899.

Rende-vous à 15 heures au musée postal de Toulouse, 70 rue Pierre-Cazeneuve
Métro Ligne A arrêt Marengo SNCF/ Gare Matabiau à 1200 mètres ou autobus 38, 42 ou 44 arrêt Raynal ou 27 arrêt Passerelle à 600 mètres. Stationnement possible des voitures particulières sur le territoire SNCF, auprès des wagons-poste du musée.

Pour transporter le courrier, la Poste a utilisé les moyens les plus performants de son époque : après les messagers à pied ou à cheval, ce furent les malles-poste et les diligences, puis les chemins de fer, les véhicules routiers automobiles et les avions. Les Télécommunications ont agi de même notamment pour les services des lignes. L'exposition actuelle est consacrée aux véhicules routiers automobiles depuis leur apparition à la fin du XIXe siècle jusqu'à nos jours. La visite sera guidée par Alain Le Pestipon, son auteur. Les participants pourront aussi visiter l'ensemble du musée réparti sur six wagons.

jeudi 26 septembre 2013

Visite des vieux jardins toulousains du XVIIIe siècle : le jardin Royal, le Grand-Rond et le jardin des Plantes

Rendez-vous à l'entrée du Jardin Royal, rue Ozenne à 15 heures
bus : 2 ou 10 arrêt Grand-Rond - Métro ligne B, arrêt Carmes

Jardin Royal ToulouseCe sera l'occasion d'apprendre leur histoire et de s'arrêter devant les statues de ces trois jardins qui marquent le paysage de la ville.
La visite sera assurée par M. Villeval

Exposition Marius Cazeneuve (1839 - 1913)

Prolongation de l'exposition jusqu'au 26 octobre

Affiche de Marius Cazeneuve, exposition au musée du Vieux-ToulouseA l'occasion du centenaire de la mort de Marius Cazeneuve, éminent illusionniste,
aventurier, scientifique, mathématicien, poète, etc. l’association des
Toulousains de Toulouse souhaite rendre hommage à celui qu’elle compta
parmi ses membres, à travers divers objets lui ayant appartenu : peintures,
dessins, affiches, photographies, sculptures et documents divers le concernant.
Cette exposition fera découvrir ou redécouvrir aux Toulousains et aux touristes,
une figure locale, connue de tous de son vivant,
qui fit plusieurs fois le tour
du monde.
L’exposition aborde plusieurs thèmes : biographie, actions scientifiques,
prestidigitation et illusion, poésie et patriotisme (il s’est brillamment illustré au cours
de la guerre de 1870),
aventures et voyages (notamment à Madagascar où il se lia
d’amitié avec la reine Ranavalona III),
l’artiste peintre et le collectionneur avec,
pour la première fois, la présentation de l’ensemble de ses œuvres
conservées
au musée du Vieux-Toulouse et enfin son action
au sein des Toulousains de Toulouse
et les hommages
que l’association lui a rendus.Une centaines d’œuvres et d’objets viendront illustrer les différentes
facettes de cet
homme d’exception. A travers ce personnage, c’est aussi toute une époque qui reprend vie.

1 € l'entrée ou 2,50 € pour la visite du musée et de l'exposition

vendredi 14 juin 2013

Sortie annuelle

Cette année, notre sortie annuelle nous convie à parcourir notre territoire entre Sorèze, Revel et Saint-Ferréol. Trois sites qui ont obtenu le label Grands Sites Midi-Pyrénées en 2009. De Sorèze et son abbaye-école à Revel bastide royale vous profiterez notamment du bassin de Saint-Ferréol classé Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO en 1996 :

  • Visites de la bastide royale de Revel, du musée et jardins du Canal du Midi
  • Déjeuner à l’Abbatiale, à l’hôtel abbaye-école de Sorèze
  • Visites guidée de la cité et de l’abbaye-école de Sorèze

Détails pratiques : le départ est fixé à 8 h 15, à la gare routière, 68 boulevard Pierre-Sémard, à côté de la gare Matabiau (métro Marengo-SNCF). Le prix est fixé à 49 € et comprend le transport en autocar, les visites et le repas de midi. Les inscriptions devront être faites soit par lettre accompagnée du chèque correspondant et d’un numéro de téléphone (portable de préférence), reçue avant le 10 juin, soit directement au siège de l’association  lors des permanences du mercredi et jeudi (de 15 à 18 heures) avant le 6 juin 17 heures. En cas d’empêchement de dernière minute, prévenir en appelant le 06 82 02 54 18. Aucun remboursement ne pourra être effectué pour les défections se produisant après le 10 juin.

Lundi 24 juin 2013

Conférence : Le fabuleux destin de Jacques-Marie Rouzet, comte de Folmon (1734 - 1820)

Par M. Christophe Marquez
Rendez-vous à 17 heures à l'hôtel Dumay

Fils d'un maître-tailleur installé dans la région toulousaine, Jacques-Marie Rouzet, né à Toulouse, connut un destin hors du commun. Professeur de droit, il embrassa la cause révolutionnaire et représenta la Haute-Garonne à la Convention. Sa rencontre en prison avec la duchesse d'Orléans, arrière petite-fille de Louis XIV, à laquelle il unit son destin boulverse sa vie en une destinée souvent rocambolesque. Devenu comte de Folmon,ce personnage balzacien sera le remarquable administrateur de la première fortune de France, celle des Orléans.

La nuit des musées 2015 : 16 mai

Vendredi 24 mai 2013

Saint-Pierre des Chartreux - Visite des Toulousains de ToulouseVisite de l'église de Saint-Pierre des Chartreux par Elizabeth Mainfroy
Rendez-vous sur place à 15 heures, 21 rue Valade (près de la place Saint-Pierre)
Métro Compans-Caffarelli

Cette visite mettra en lumière le décor baroque de cette église édifiée au début du XVIIe siècle : sculptures, stucs, marbres, boiseries, peintures et ferroneries ainsi que le décor des chapelles et du passage couvert. La visite sera assurée par Mme Mainfroy secrétaire de l'Association Centre Diocésain d'Art sacré de Saint-Pierre des Chartreux.

Lundi 27 mai 2013

L'affaire Calas par Destrem - Cliché J. KeramblochConférence : L'affaire Calas, Voltaire et la tolérance
par M. Béna trésorier de l'association jean Calas, l'Europe nous regarde
Rendez-vous sur place à 17 heures


Il existe au cœur de Toulouse un lieu chargé d’histoire. C’est la maison Calas au 50 rue des Filatiers. C’est dans ce cadre que se déroula au XVIIIe siècle un drame connu dans l’Europe entière. Jean Calas, commerçant huguenot, fut accusé du meurtre de son fils Marc-Antoine qui voulait, selon la rumeur publique, se convertir au catholicisme. Condamné à mort le 9 mars 1762, après un procès partial et inique, il fut exécuté le lendemain après avoir subi la question et le supplice de la roue.Convaincu de son innocence, Voltaire obtint sa réhabilitation. Aujourd’hui, une association lutte pour préserver l'atelier boutique de la Maison Calas, élément fort du patrimoine toulousain, et cette année sera célébré le 250e anniversaire du Traité sur la Tolérance.

Lundi 15 avril 2013

Conférence : le livre de chasse de Gaston Fébus
Par M. Gérard Villeval conservateur adjoint du musée du Vieux-Toulouse
Rendez-vous sur place à 17 heures

Une enluminure du livre de chasse de Gaston FébusGaston III dit Fébus (1131 - 1391) comte de Foix et de Béarn Marsan a été un grand seigneur du XIVe siècle. Intellectuel, il a fait traduire de l'arabe le livre de médecine d'Albuccasis, a fait composer un recueil de prières à la Vierge, mais surtout a écrit un ouvrage toujours d'actualité : le livre de chasse, où il inventorie les différents gibiers chassés dans le midi de la France et les différentes techniques technique de chasse et de capture. Très souvent copié, de nombreux exemplaires figurent dans les bibliothèques du monde entier.

jeudi 18 avril 2013

Visite : à la découverte d'un patrimoine méconnu, la sculpture en terre cuite de la manufacture Giscard : églises Saint-Aubin, Saint-Sylve et la manufacture Giscard.
Rendes-vous devant l'église  Saint-Aubin à 15 heures.

Détail de la manufacture Giscard (c) M.-G. FuricSi la terre cuite a largement contribué à définir l'identité culturelle de Toulouse, le quartier qui entoure le cimetière de Terre-Cabade offre la possibilité d'en apprécier concrètement toute l'originalité. A découvrir à travers un parcours d'environ deux heures : la monumentale église Saint-Aubin et, près de l'Observatoire, l'église Saint-Sylve, constituent des monuments exemplaires de la riche utilisation de la terre cuite à Toulouse, dans l'architecture aussi bien que dans l'ornement ou la statuaire. Une production issue en grande partie de la manufacture Giscard, dont l'extraordinaire façade sculptée clôture l'évocation de ce précieux patrimoine industriel.
La visite (avec marche d'environ 15 minutes ponctuée de moments assis) sera assurée par Marie-Géraldine Furic, présidente de l'association Giscard.

Page 10 sur 12

10

Venir au musée

Hôtel Dumay

Le musée du vieux Toulouse
7 rue du May, 31000 Toulouse


Ouvert du 9 avril au 10 novembre 2018

Ouverture toute l'année sur rendez-vous pour les groupes et les scolaires
Fermé les dimanches et jours fériés.
Visite guidée mercredis et vendredis à 15 h sans supplément.

En savoir plus...

L'AUTA décembre

PROCHAINES VISITE ET CONFÉRENCE

  • vendredi 8 décembre : visite de l'Hôtel de Police
  • jeudi 14 décembre : visite du 80e Salon des Méridionaux
  • Lundi 11 décembre : conférence : Toulouse et la Garonne

SOMMAIRE

  • Les petits cailloux blancs - A. Tomasin
  • Un étudiant perpignanais à Toulouse au début du XVIIIe siècle, Raymond Rovira - J.-P. Daraux
  • Mémoires des Compagnons de la Libérations à Toulouse - P. Mailhos
  • Adam Smith, l'Hôtel Dumay et le cinéma - Y. Le Pestipon
  • Généalogie d'un fondeur toulousain au XIXe siècle : Louison - B. Ollié-Guiraud
  • Les fouilles archéologiques de l'hôtel Saint-Jean de Jérusalem à Toulouse - O. Gaiffe
  • Latécoère et la "Ligne" - L. Remplon
  • Toulouse... Hier... l'ile du Ramier - J.-P. Suzzoni
  • Note de lecture - J. Frexinos
  • La mode éphémère de la faluche - J. Frexinos
  • Tables des matières - Année 2017