Marianne Miguet (1943-2016)


Nous avons appris avec une stupéfaction inouïe suivie d’une immense tristesse la disparition brutale de notre administratrice Marianne Miguet le dimanche 31 juillet dans la matinée, à l’âge de 73 ans.
Ancienne conservatrice de la Bibliothèque d’études et du patrimoine, responsable du fonds ancien puis du fonds régional, elle avait également organisé de brillantes expositions temporaires mettant en valeur les richesses de cet organisme.
Entrée aux Toulousains de Toulouse en 1995, Marianne avait intégré le conseil d’administration en 2007 et y occupait depuis cette date une place essentielle en assurant la gestion de notre bibliothèque qu’elle avait entièrement rénovée en quelques années.
Son grand œuvre fut, avec l’aide de plusieurs bénévoles( ), de reprendre en 2009 depuis le numéro UN (1906) tous les articles parus dans L’AUTA afin de réaliser un sommaire exhaustif. Cette première étape déboucha sur la possible recherche numérique à partir des mots clés et des noms d’auteurs grâce à l’ouverture du site internet des Toulousains de Toulouse en octobre 2012. Ainsi, après 100 ans d’existence, toute la richesse des milliers d’articles déjà publiés, pouvait être explorée et retrouvée. L’AUTA, grand monument de l’Histoire toulousaine, venait alors grâce à Marianne Miguet et à « son équipe » de devenir enfin facilement exploitable ! Cet énorme progrès fut couronné en 2015 par la numérisation de la revue, travail que Marianne Miguet mena avec le concours gracieux de la Bibliothèque du Patrimoine et de la B.N.F.
Loin de se cantonner à ses fonctions de bibliothécaire, Marianne Miguet participait également et de façon très active au Comité de pilotage de notre société, apportant sur tous les sujets des réflexions pertinentes, originales et souvent très constructives avec un esprit pétillant d’intelligence et une recherche de consensus. Son précieux carnet de relations fut pour nous prodigieusement utile dans la recherche de nouveaux auteurs pour L’AUTA. Elle savait également être une conseillère avisée pour les diverses expositions temporaires et une chanteuse très appréciée participant régulièrement avec « sa » chorale La Villanelle, à la Nuit des Musées dans la cour de l’Hôtel Dumay.
Nous avons perdu une grande Dame qui manquera non seulement aux Toulousains de Toulouse mais aussi à la vie culturelle de notre cité. Sa disparition laisse un grand vide car Marianne a beaucoup apporté à notre société et aucun d’entre nous n’oubliera son dynamisme, sa générosité, sa gentillesse, son humanité et sa passion pour les causes justes.

L'AUTA janvier 2019

PROCHAINES VISITE ET CONFÉRENCE

  • Jeudi 24 janvier : Visite ducouvent de Notre-Dame de la Compassion
  • Lundi 14 janvier : Conférence : « Les peintures du croisillon septentrional de Saint-Sernin de Toulouse : nouvelles données »
  • mardi 15 janvier : Présentation du livre de G. Furnemont : Jean Montariol

SOMMAIRE

  • Plaidoyer pour La Grave - A. Tomasin
  • Les Sirven - L. Remplon
  • 1672-1673 : Deux années cruciales pour Riquet - G. Crevon
  • Rozès de Brousse (1876-1960) Président des Toulousains de Toulouse
    pendant près de cinquante ans - L. Rozès
  • Le sculpteur Jacques Lipchitz à Toulouse - Ph. Laporte
  • Le Philharmonique de Berlin à Toulouse - P. Nouilhan
  • Bruits et cris de Toulouse - Extrait de Mémoires d’une famille - G. Mailhos
  • Jean-Henri Fabre : un éphémère Toulousain - J.-P. Suzzoni
  • Le département de la Haute-Garonne de 1790 à 1808 - J.-P. Suzzoni
  • Vesés-pas ? Es uno Galéjado ! …
  • Un bel instrument entré dans nos collections : le piano de Louis Deffès - A. de Pérignon et J. Kerambloch
  • Note de lecture
  • acquisitions du musée en 2017