visites, conférences à venir

Jeudi 14 novembre

Visite : le Musée du Pays Rabastinois et l’Eglise Notre-Dame-du-Bourg
Rendez-vous à 13 h 20 à la gare routière


Guy Ahlsell de Toulza nous fera visiter l’église Notre-Dame du Bourg, inscrite au Patrimoine de l’UNESCO au titre des Chemins de Saint-Jacques de Compostelle, et qui a célébré en juin 2018 les 700 ans de l’achèvement de son choeur. A cette occasion la Ville entrepris un diagnostique complet de l’édifice et une importante campagne de restauration pluriannuelle.
Nous visiterons ensuite le musée du Pays rabastinois, ouvert en 1986 dans le bel hôtel de La Fite de Pelleport. Ses collections, qui vont de la préhistoire au XXe siècle, ont toutes un lien direct avec son territoire, elles en sont les racines conservées pour les générations futures. En cela son action est bien proche de celle du musée du Vieux Toulouse.
Merci de vous acquitter de 11 € (frais de bus) et de vous inscrire lors des permanences de l’association les mercredis et jeudis de 15 h à 18 h.
Résultat de recherche d'images pour "musée du pays rabastinois"

Lundi 18 novembre

Conférence : Jean Baptiste, Charles Paya (1807-1865), éditeur et journaliste à Toulouse et Paris, éveilleur de conscience, par Isabelle Privat
Rendez-vous à 17 heures à l’hôtel Dumay


Souvent cité dans les livres d’histoire de Toulouse comme l’éditeur de la Revue du Midi ou le fondateur du journal l’Émancipation, Jean-Baptiste, Charles Paya fut plus que cela : un grand éditeur d’ouvrages et revues sur le Midi et Toulouse, un journaliste impliqué dans la vie de la cité et plus tard, un historien politique depuis les prisons de Napoléon III où il fut détenu pendant dix ans, puis de l’Italie où il fut aussi Un prisonnier du pape… Animé par la philosophie des Lumières et les principes de la Révolution, Paya ne cessera d’éveiller les consciences avec toutes les formes de l’écrit de son temps. L’année 2019 commémorant les 180 ans de la Librairie et des Éditions Privat, il est temps de sortir de l’oubli ce personnage par qui elles ont débuté…

Lundi 21 octobre

Conférence : Présentation du supplément de L’Auta été 2019 : Toulouse histoire panoramique : de la Révolution à la seconde guerre mondiale 1789-1939.
Par Jacques Frexinos.
Rendez-vous à 17 heures à l’hôtel Dumay

Dans cette remarquable et inédite synthèse, l’auteur après un long travail basé essentiellement sur les textes publiés dans L’Auta depuis 1906, se propose de présenter les grands événements toulousains qui ont marqué l’évolution de la Ville rose au cours du XVIIIe –XIXe et début du XXe siècle.
Ces 150 ans d’histoire offrent une vue « panoramique » sur les modifications architecturales, sociétales, politiques et artistiques de la Cité de la violette et du Bel canto et annoncent la naissance du Toulouse d’aujourd’hui devenue une des plus grandes métropoles françaises.
Chaque chapitre de ce supplément est accompagné de la chronologie de certaines dates remarquables, repères indispensables pour suivre les progrès de l’urbanisme et de la vie citadine.
Cette conférence sera illustrée par de nombreuses projections toutes issues de plus de deux cents documents en noir et couleur tirés principalement de nos archives.
Une séance de dédicace clôturera cette réunion.

mardi 15 octobre

Visite : Les jardins de la Maourine, thème : Les Potagers du Monde

Rendez-vous à 14 h 45 au Muséum de Borderouge,
Jardins du Muséum 24-26 avenue Bourgès-Maunoury 31200 Toulouse, accès : Métro B - terminus Borderouge et 10 min à pied - ou bus n° 36 arrêt Ségla Parkings à proximité
Embarquez pour un voyage dépaysant en déambulant dans les potagers du monde. Découvrez plus de 700 espèces de plantes alimentaires cultivées et exposées dans les potagers d’Asie, d’Afrique, d’Amérique, d’Europe et des zones tropicales. Des jardins thématiques autour des sucreries, des boissons et des aromatiques complètent cette exposition.
Visite guidée d’1 heure 30 environ - prix 4 € à régler à l’inscription. Merci de vous inscrire lors des permanences de l’association les mercredis et jeudis de 15 h à 18 h ou au 05 62 27 11 50 aux mêmes heures.

Résultat de recherche d'images pour "jardins de la maourine potagers du monde"

Samedi 28 septembre

visite des rues de la Dalbade 
Rendez-vous à 15 heures au square de Pierre-de-Gorsse, qui jouxte l'Église de la Dalbade

Gérard Villeval, comme à son habitude, nous fera partager l’histoire de ce coin de Toulouse, dans une visite émaillée d’anecdotes sur la vie de ce quartier ancien de la ville.
Sans inscription.

Résultat de recherche d'images pour "rue de la dalbade toulouse"

Lundi 3 juin

Conférence : « L’aéroport de Toulouse-Blagnac : la naissance d’un géant » par Annie Thomas, ancienne élève de l’ENA et de l’université de Toulouse-Jean Jaurès. Présidente de Blagnac Histoire et Mémoire
Rendez-vous à 17 heures à l’hôtel Dumay

Alors que la situation internationale s’est singulièrement aggravée, l’aéroport de Toulouse-Blagnac est créé en 1937 et mis en service en 1939. Depuis, il est intimement lié à l’histoire de l’aviation civile et de l’industrie aéronautique et à sa place toujours plus importante dans notre économie. Depuis l’origine, il assume une double fonction, commerciale et d’essai, ce qui est extrêmement rare dans l’histoire des aéroports. Les pistes de l’aéroport ont vu s’envoler des avions prestigieux comme la Caravelle ou le Concorde et aujourd’hui toute la gamme des Airbus. Toulouse-Blagnac est, en 2018, le cinquième aéroport français avec plus de neuf millions de passagers. Quel chemin parcouru quand on se rappelle que le trafic était de 20 588 passagers en 1948 et que lors de l’ouverture de la première aérogare en 1953, la prévision d'accueil était de 900 passagers par jour !
Résultat de recherche d'images pour "aeroport de blagnac"

 

Lundi 13 mai

Conférence : Troubadours toulousains, troubadours à Toulouse. La Fin'amor dans l'espace raimondin par Jacques Gourc
Rendez-vous à 17 heures à l’hôtel Dumay

Avec la renaissance bénédictine de Cluny, le XIe siècle voit se développer un vaste mouvement religieux et intellectuel en Europe occidentale. Au cœur de ce mouvement s’élève soudain, en langue d’Oc, une voix poétique et musicale profane, le Trobar. Ce chant, peut-être initié par Guillaume X de Poitiers, libère la lyrique des contraintes imposées par le latin, sans jamais pourtant rompre avec lui, et invente la fin’amor. Ce phénomène poétique, depuis Poitiers et Limoges, essaime rapidement à travers tout l’espace occitan et ses centres politiques : Clermont, Le Puy, Montélimar, Avignon, Marseille, Montpellier, Narbonne, et naturellement Toulouse dont les comtes sont étroitement liés aux comtes de Poitiers. La ville raimondine accueille dès le XIIe siècle des troubadours (Bernat de Ventadorn, Raimon de Miraval, etc.) et donne naissance à des poètes de grand renom (Peire Vidal, Peire Guilhem de Tolosa, Guilhem Figueira, Aimeric de Peguillan) ainsi qu’à la trobairitz Na Lombarda. La fin’amor qui célèbre la dame s’étend en peu de temps à la Catalogne, la Castille, l’Italie et la Sicile, et donne naissance à la poésie des trouvères et des Minnesänger, pour devenir à la fin du XIIIe siècle un véritable idéal de vie dans la société occitane.

Résultat de recherche d'images pour "troubadours"

Sortie annuelle

Samedi 22 juin

Cette année, un changement important est à noter : cette sortie aura lieu un samedi pour que les membres qui sont encore dans la vie active puissent y participer. Cap sur l’Ariège pour visiter le Parc de la Préhistoire à Tarascon. Au sein d’un magnifique cirque montagneux ce site nous replonge aux sources de l’art, des techniques et du mode de vie des hommes de Cro-Magnon.

Après le déjeuner, pris sur place, nous irons visiter le musée de Mazères installé dans l’Hôtel d’Ardouin, hôtel pastelier, dont la visite commence par celle du troisième étage et s’effectue au fur et à mesure de la descente, jusqu’à la cave consacrée au pastel. Les deux premiers étages visités présentent l’exposition « Barbares de Sud » consacrée aux 360 tombes découvertes sur le site de Bénazet. Deux salles sont dédiées à l’histoire de Mazères. (Escalier à vis en pierre un peu plus raide que celui de l’hôtel Dumay).

 Nous rappelons que cette sortie est organisée pour les membres de l’association, à jour de leur cotisation.

Détails pratiques : Le départ est fixé à 8 h précises (impérativement), à la gare routière, 68, boulevard Pierre-Sémard, à côté de la gare Matabiau (métro ligne A – station Marengo SNCF). Le prix est fixé à 49 € et comprend le transport en autocar, les visites et le repas de midi.

Les inscriptions devront être faites soit directement au siège de l’association lors des permanences du mercredi et du jeudi (de 15 h à 18 h), soit par lettre, mentionnant le nom et l’adresse des personnes concernée, le numéro de téléphone (portable de préférence), accompagnée du chèque correspondant et reçue avant le jeudi 6 juin. Les inscriptions seront closes le jeudi 6 juin à 18 heures. Aucune demande d’inscription non accompagnée du chèque correspondant ne pourra être prise en compte. Aucun remboursement ne pourra être effectué pour les annulations se produisant après le 14 juin.

En cas d’empêchement de dernière minute, nous vous remercions de prévenir aussitôt les organisateurs en appelant le 06 82 02 54 18.

Résultat de recherche d'images pour "parc de la préhistoire tarascon"

Mardi 21 mai

Visite : "Les 50 ans du SAMU31" - Hôtel-Dieu, l'espace Jean de Rudelle, 2 Rue Charles Viguerie
Bus 44 ou 12, arrêt Cours Dillon
Rendez-vous sur place, à 15 heures

L’exposition sera présentée par le Professeur Christian Virenque, faisant découvrir l’histoire et le fonctionnement du SAMU31 fondé en 1968 à Toulouse par le Professeur Louis Lareng.

Lundi 8 avril

Conférence : Dans l’ombre de Phebus, Gaston et Myriam de Béarn »
par Christophe Marquez
Rendez-vous à 17 heures à l’hôtel Dumay

Gaston de Béarn (1907-1978), appartient à une vieille famille de la noblesse d’extraction, où se mêlent la diplomatie et la politique, alliée à une lignée de magnats des chemins de fer américains. Après une jeunesse dorée et souvent tumultueuse, puis une conduite héroïque pendant la guerre, il rencontre en 1945 Myriam Paréra (1924-1998). Le couple se consacre alors à l’histoire, aux romans, à l’opéra. Auteurs d’innombrables articles dans la Dépêche du Midi, leur oeuvre connaît un grand succès auprès du public, qui plébiscite la trilogie consacrée à Gaston Phoebus, adaptée plus tard à la télévision.

Résultat de recherche d'images pour "myriam gaston de béarn"

Venir au musée

Hôtel Dumay

Le musée du vieux Toulouse
7 rue du May, 31000 Toulouse


Fermeture hivernale
Réouverture du 14 avril au 31 octobre 2020

Ouverture toute l'année sur rendez-vous pour les groupes et les scolaires
Fermé les dimanches et jours fériés.
Visite guidée les mercredis et les vendredis
à 15 h sans supplément.

L'AUTA novembre 2019

PROCHAINES VISITE ET CONFÉRENCE

  • Jeudi 14 novembre : Visite du musée de Rabastens et de Notre-Dame du Bourg
  • Lundi 18 octobre : Jean Baptiste, Charles Paya (1807-1865), éditeur et journaliste à Toulouse et Paris, éveilleur de conscience, par Isabelle Privat

SOMMAIRE

  • Toulouse sainte et savante - A. Tomasin
  • La Littérature aux portes de la Bibliothèque municipale - Y. Le Pestipon
  • Les premières restaurations de la fondation du Patrimoine - J.-P. Suzzoni
  • DToulouse au XIXe siècle. Pas si petit ce village ! - L. Remplon
  • La découverte de la ville - Pierre Gamarra
  • Souvenirs de Jeanne Azaïs sur son « vieux Toulouse au temps des processions » (vers 1860-1880) - J.-L. Laffont
  • Sur le toit du monde, le Triomphe de la Révolution 1882-1886 -Ph. Laporte
  • Toulouse…Hier…Le repos dominical ? On en parle encore ! - L. Remplon
  • Notes de lecture : Souvenirs sur Toulouse-Lautrec, François Gauzi
  • In memoriam : Hubert Couget
  • Présentation de livres : Toulouse Art Nouveau et George Gaudion