L'édito du mois

 

Notre 117e Assemblée Générale
Allocution de la Présidente

Chers adhérents,

J’espère tout d’abord que la période que nous venons de vivre n’a pas été trop pénible pour vous et que personne parmi ceux qui vous sont chers n’a été atteint par l’épidémie qui nous frappe.
Notre assemblée générale aurait dû avoir lieu le 28 mars. L’ouverture de l’état d’urgence sanitaire mis en place le 24 mars nous a contraints de la reporter.
Nous aurions pu, théoriquement, organiser dans cette période troublée une assemblée générale. Mais c’était à la condition qu’elle permette la participation de chacun par visio conférence. Ce mode de fonctionnement n’était pas adapté au nombre de nos membres. Il nous a paru, en outre, aller à l’encontre de l’esprit de convivialité qui anime notre réunion annuelle.
Ces circonstances nous ont donc conduits à reporter notre assemblée générale
Elle aura lieu le 25 juillet, sur un ordre du jour limité aux sujets qui nécessitent un vote : le rapport d’activité de l’année écoulée, le rapport financier, le renouvellement de notre conseil d’administration et l’accueil de nouveaux membres Vous trouverez dans cet Auta les documents sur lesquels vous serez appelés à voter.
La remise de nos prix et la conférence qui suivent traditionnellement les exposés et les votes sont reportés à l’automne. La date de cette réunion vous sera indiquée dans l’Auta du mois d’août/septembre.

Le bilan de notre année 2019 est positif .pour l’ensemble des activités de notre association : une édition de notre Auta riche de la contribution des auteurs, un public nombreux venu visiter notre musée et notre exposition d’été, une assistance nourrie à nos conférences et nos visites.
Nous avons également été heureux d’accueillir le public des manifestations culturelle de qualité qui, pour certaines d’entre-elles sont devenues des fidèles de notre lieu.
Tous ces évènements ont été nous tous, l’occasion de vivre des moments de partage et d’amitié.
Ceux que nous avons vécus autour de l’exposition Renée Aspe sont de ceux-là. Comment ne pas être touchés par la générosité des toulousains qui ont prêté les œuvres et les objets exposés, par l’intérêt qu’ils ont témoigné pour cette exposition en venant la voir, établissant ainsi le record de fréquentation de toutes nos expositions confondues. Que tous acceptent l’expression de nos remerciements et de notre gratitude, sans oublier que cet évènement doit sa réussite à la compétence de nos salariés et à l’engagement de nos bénévoles. Chacun, à sa place et avec sa personnalité, y a contribué.

Les évènements que nous venons d’évoquer représentent la partie visible de notre action et témoignent de notre attachement à vous offrir, chers adhérents, des activités de qualité.
Il est cependant des d’autres aspects, moins festifs mais tout aussi importants pour l’avenir de notre association.
Je voudrais en citer deux
Le premier concerne l’étude du projet scientifique et culturel du musée –une obligation pour les musées classés « musées de France » comme le nôtre-. Elle est entrée en 2019 dans une phase concrète. Nos deux assistants de conservation : Amandine de Pérignon et Jérôme Kerambloch ont été les chevilles ouvrières d’un travail qui a permis de dresser l’état des lieux de notre musée. Ce travail a révélé, contre toute attente la dominante de la catégorie « beaux-arts ».par rapport à celle des arts et traditions populaires. Il a aussi confirmé, sans surprise, que les œuvres et les objets qui forment nos collections sont bien rattachés, à de rares exceptions près, à l’histoire de Toulouse et du midi Toulouse et au Midi toulousain. Le projet de musée s’articulera naturellement autour de ces deux données.

Le deuxième concerne la gestion de notre association.
Nous avons poursuivi, en 2019, la stabilisation de notre budget en poursuivant l’encadrement des dépenses engagé dès 2018. Le rapport financier qui va vous être présenté montre que cette stratégie a été payante
Nous avons ensuite adapté certaines de nos procédures de gestion. D’abord en mettant en place la possibilité de régler vos dons ou cotisations par paiement électronique via la plateforme « Hello Asso », gratuite et largement utilisée par les associations au plan national. Ensuite en instaurant l’envoi systématique des reçus fiscaux dès réception de vos cotisations et de vos dons.
Ces améliorations ont été pilotées par notre trésorière et notre trésorière adjointe. Je voudrais leur témoigner toute ma reconnaissance.
Nous avons aussi porté notre effort sur la communication en rénovant notre dépliant musée, (qui présente aussi notre association) pour le rendre plus attractif après du grand public. Cette réalisation a été conduite sous la forme d’un travail d’étudiant en master communication

Tout ce que nous avons entrepris et réalisé en 2019 repose sur nos équipes de bénévoles, nos deux salariés. C’est à leur engagement, leur compétence et leur dévouement que nous devons la réussite de cette année. Je leur adresse en mon nom ainsi qu’au nom des membres de notre conseil d’administration, l’expression de notre reconnaissance.

Je voudrais, pour conclure sur le bilan de cette année 2019, adresser nos remerciements à ceux qui ont permis à notre association de poursuivre son activité. Ce sont tout d’abord nos partenaires institutionnels : la Mairie de Toulouse et le Conseil départemental de la haute Garonne. Sans leur aide fidèle, nous ne pourrions assurer nos missions de sauvegarde, de partage et de transmission du patrimoine de Toulouse et du Midi toulousain.
Nos remerciements vont également à nos mécènes qui, par leur soutien, nous ont permis de réaliser des projets qui excédaient nos propres ressources.
Merci également à vous, chers adhérents, pour l’intérêt fidèle que vous portez à la vie de notre belle association. Ils nous encouragent à poursuivre notre route.

Un mot, bref, sur l’année 2020. Elle a bien débuté avec la réalisation des travaux d’amélioration de l’accueil de notre musée. Nous souhaitons que cet aménagement puisse être apprécié par de nombreux visiteurs… !
Nous reprendrons, dès que nous le pourrons, nos activités traditionnelles. En priorité celles prévues pendant la période d’urgence sanitaire et reportées.
Pour terminer pendant ces temps bousculés sur une note optimiste, je noterai que nous avons eu la satisfaction de maintenir l’édition et la distribution de l’Auta, qui, depuis plus de 100 ans, traverse, imperturbable, tous les bouleversements !

Je vous remercie de votre attention


ALINE TOMASIN

 

L'Auta sur Gallica

L'Auta a été numérisé par la BNF. Les numéro sont consultables à l'adresse :

http://gallica.bnf.fr/

Rejoignez-nous

  • pour 1 an (calendrier) : 39 € (pour 10 numéros) - Le numéro : 5 € (Attention la cotisation passe à 39 € en 2019)
  • Adhésions pour les étudiants avec abonnement à L'Auta : 22 €
    Onglet Adhérez - Télécharger le bulletin
  • Faites un don !

L'AUTA juin-juillet 2020

SOMMAIRE

  • Notre 117e Assemblée Générale - A. Tomasin, F. Peyre, V. Godon et J. Bélaval
  • Quand Antoine Crozat était le Toulousain le plus riche de France (1655-1738) - J. Frexinos
  • Vêture et pouvoir : La robe des capitouls (XVI e -XVIII e siècles) - M. Gélade
  • Le Pré de la Fadaise - M. Salvador Alflallo
  • Des capitouls chez le duc de Wellington - M. de Laportalière et M. Bayard
  • Auguste et Alexandre, Falguière et Rodin : Je t’aime moi non plus… - Ph. Laporte
  • Toulouse... Hier... Le stadium - L. Remplon
  • Ce mystérieux Sauzat - L. Remplon
  • Commentaire de couverture : baignade dans l'Hers - J. Kerambloch