Prochaines visites et conférences

Lundi 27 février

conférence : Les arts dans le royaume wisigothique de Toulouse, du début du Ve siècle au début du suivant
Rendez-vous à 17 heures à l’hôtel Dumay
par M. Daniel Cazes

Toulouse a été la capitale d'un État une seule fois dans sa longue histoire, au Ve siècle, lorsqu'elle vit résider dans ses murs antiques plusieurs rois wisigoths, dont le pouvoir s'étendait sur une grande partie du sud de l'actuelle France et un non moins important territoire de la péninsule Ibérique. Pour diverses raisons, le souvenir de cette période s'est plus qu'estompé dans la ville actuelle, qui n'a pas su conserver les importants vestiges de monuments de cette époque: dans l'enceinte de l'ancien hôpital Larrey (actuelle place de Bologne), au nord de l'ancienne église Saint-Pierre des Cuisines et peut-être à la Daurade. Il est nécessaire de se lancer dans une enquête difficile pour connaître l'état des arts développés sous ces règnes, à Toulouse même, mais aussi dans tout ce mystérieux royaume dont les Pyrénées constituaient l'épine dorsale. Quelques indices montrent qu'en ce temps et ces lieux le monde romain se transformait peu à peu, certains habitants gardant la nostalgie de l'art du prestigieux empire d'Occident qui sombrait alors, d'autres se projetant vers des architectures, des images et des décors nouveaux, qui imprégneront parfois durablement le moyen-âge méridional et hispanique.

Venir au musée

Hôtel Dumay

Le musée du vieux Toulouse
7 rue du May, 31000 Toulouse


ouverture le 3 juin jusqu'au 30 novembre 2020

Ouverture toute l'année sur rendez-vous pour les groupes et les scolaires
Fermé les dimanches et jours fériés.

L’email a bien été copié

L'AUTA octobre 2020

SOMMAIRE

  • Le temps des récompenses - A. Tomasin
  • Assemblée générale de l'association
  • De l'allée Villeneuve aux nouvelles Ramblas - J. Frexinos
  • Madame de Mondonville, fondatrice de la congrégation "les Filles de l'Enfance de Notre Seigneur Jésus Christ" : le Port Royal Toulousain - L. Arbus et A. Baubion-Broye
  • Mai 1676 : le froid s'installe entre Riquet et Colbert - G. Crevon
  • G. baccrabère. C'était "Monsieur Tolosa" - L. Remplon
  • Le bref séjour toulousain de Louis Gonse (automne 1867) - J.-L. Laffont
  • Le curé réfractaire de Goyrans condamne sans appel les philosophes et la Révolution - M. Ruffié
  • Toulouse... Hier... Le stadium - L. Remplon
  • L'été meurtrier - L. Remplon