Prochaines visites et conférences

Mardi 13 octobre

Visite de l’exposition Les Wisigoths au musée Saint-Raymond
Rendez-vous sur place à 14h15

Le 1600e anniversaire de l’installation des Wisigoths à Toulouse est une belle occasion pour le musée Saint-Raymond, musée d’Archéologie de Toulouse, de présenter au public une part de son histoire qu’il méconnaît bien souvent, en centrant le propos de cette exposition sur la capitale Tolosa et son territoire au Ve siècle. En 419, les Wisigoths sont installés dans le Sud-Ouest de la Gaule par l’Empire romain d’Occident, sur un territoire consenti par l’empereur Honorius. Toulouse, leur résidence royale, devient au fur et à mesure des événements et de l’indépendance prise par les Goths, capitale d’un royaume souvent désigné par les historiens comme le royaume de Toulouse. En près d’un siècle, les rois wisigoths établissent une dynastie et étendent leur autorité de la Loire au Sud de l’Espagne mettant ainsi en place l’un des premiers royaumes barbares d’Occident qui prend fin dans le Sud-Ouest au début du VIe siècle, à la suite de la mort d’Alaric II en 507. Si tous ces événements sont assez bien connus grâce aux auteurs latins contemporains, les traces matérielles d’une présence germanique dans notre région ont souvent été considérées comme peu nombreuses ce que viennent contredire les récentes découvertes mises au jour dans le Sud-Ouest.
Plus de 250 objets, dont près de 200 prêtés par 35 institutions françaises et européennes (Ukraine, Pologne, Autriche, Romanie, Moldavie...) sont répartis dans le parcours de visite.
Merci de vous inscrire lors des permanences du musée les mercredis et jeudis de 15 heures à 18 heures ou au 05 62 27 11 50.

EXPOSITION : « WISIGOTHS, ROIS DE TOULOUSE » | TOULOUSE | Culturelle

 

L’email a bien été copié

Venir au musée

Hôtel Dumay

Le musée du vieux Toulouse
7 rue du May, 31000 Toulouse


ouverture le 3 juin jusqu'au 30 novembre 2020

Ouverture toute l'année sur rendez-vous pour les groupes et les scolaires
Fermé les dimanches et jours fériés.

L’email a bien été copié

L'AUTA octobre 2020

SOMMAIRE

  • Le temps des récompenses - A. Tomasin
  • Assemblée générale de l'association
  • De l'allée Villeneuve aux nouvelles Ramblas - J. Frexinos
  • Madame de Mondonville, fondatrice de la congrégation "les Filles de l'Enfance de Notre Seigneur Jésus Christ" : le Port Royal Toulousain - L. Arbus et A. Baubion-Broye
  • Mai 1676 : le froid s'installe entre Riquet et Colbert - G. Crevon
  • G. baccrabère. C'était "Monsieur Tolosa" - L. Remplon
  • Le bref séjour toulousain de Louis Gonse (automne 1867) - J.-L. Laffont
  • Le curé réfractaire de Goyrans condamne sans appel les philosophes et la Révolution - M. Ruffié
  • Toulouse... Hier... Le stadium - L. Remplon
  • L'été meurtrier - L. Remplon