Prochaines visites et conférences

lundi 12 février 2018

Une star à Toulouse en 1416 : Le dominicain Vincent Ferrier par Michèle Fournier
Rendez-vous à l’hôtel Dumay à 17 heures

Le dominicain Vincent Ferrier est une grande figure de la Chrétienté du XVe siècle. Ce prédicateur illustre a sillonné l'Occident pendant la période du Grand Schisme, enflammant les foules par ses sermons passionnés. Il s'est arrêté à Toulouse pendant plusieurs semaines au printemps 1416. Si son passage est bien connu des historiens, en revanche l'enquête de canonisation qui se déroule dans la ville en 1453-1454 a été peu exploitée. Or, les commissaires pontificaux interrogent une cinquantaine de témoins toulousains, des notables en particulier, qui rassemblent leurs souvenirs pour dresser le portrait d'un homme dont la parole et, encore plus les miracles, ont frappé l'imagination.

Venir au musée

Hôtel Dumay

Le musée du vieux Toulouse
7 rue du May, 31000 Toulouse


Fermeture hivernale
Réouverture du 15 avril au 31 octobre 2019

Ouverture toute l'année sur rendez-vous pour les groupes et les scolaires
Fermé les dimanches et jours fériés.
Visite guidée les mercredis et les vendredis
à 15 h sans supplément.

L'AUTA août-septembre 2019

PROCHAINES VISITE ET CONFÉRENCE

  • Samedi 28 septembre : Visite de la rue de la Dalbade

SOMMAIRE

  • La brique toulousaine : enduite ou apparente ? - A. Tomasin
  • L’art du portrait chez Renée Aspe - S. Vinel
  • Eté - Hiver 1944. La Libération de Toulouse • G. Mailhos †.
  • Le meurtre d’Ampouillac : les éléments d’une enquête - G. Renoux
  • Jean Baptiste Charles Paya (1807-1865), éditeur et journaliste à Toulouse et Paris, éveilleur de conscience » À l’origine de la Librairie et des Éditions Privat - I. Privat
  • Une histoire de cocher de fiacre à Toulouse - J. Belou
  • Le bout du souffle… - L. Remplon
  • Toulouse… Aujourd’hui… le cinéma UGC - J.-P. Suzzoni
  • L’attentat du cinéma UGC du 1er mars 1944 - J. Fezxinos
  • Monsieur le Maire de Toulouse nous répond
  • Commentaire de couverture - J. Kerambloch
  • Notes de lectures
  • In Memoriam : Christian Maillebiau