Prochaines visites et conférences

Lundi 17 décembre

Conférence : Villefranche-de-Rouergue et Toulouse par R. Laurière
Rendez-vous à 17 heures à l’hôtel Dumay


Créée en 1252 la bastide de Villefranche-de-Rouergue est une représentation emblématique de ce type d’urbanisation médiévale. Ses nombreux monuments (chartreuse, collégiale, chapelles de pénitents, château de Graves…) sont bien connus. Si sa situation vis à vis la métropole toulousaine peut paraître lointaine, plusieurs exemples de rapports étroits avec elle, sont à évoquer.
Avant tout sa fondation puisque Raymond IV de Saint Gilles puis Alphonse de Poitiers, dernier comte de Toulouse, sont à l’origine directe de la fondation de Villefranche. Plus tard des artistes toulousains, oh combien prestigieux, comme N. Bachelier et G. Virebent laisseront leurs marques dans la bastide, en particulier au château de Graves dont l’épouse du constructeur était toulousaine.

Venir au musée

Hôtel Dumay

Le musée du vieux Toulouse
7 rue du May, 31000 Toulouse


Fermeture hivernale
Réouverture du 15 avril au 31 octobre 2019

Ouverture toute l'année sur rendez-vous pour les groupes et les scolaires
Fermé les dimanches et jours fériés.
Visite guidée les mercredis et les vendredis
à 15 h sans supplément.

L'AUTA août-septembre 2019

PROCHAINES VISITE ET CONFÉRENCE

  • Samedi 28 septembre : Visite de la rue de la Dalbade

SOMMAIRE

  • La brique toulousaine : enduite ou apparente ? - A. Tomasin
  • L’art du portrait chez Renée Aspe - S. Vinel
  • Eté - Hiver 1944. La Libération de Toulouse • G. Mailhos †.
  • Le meurtre d’Ampouillac : les éléments d’une enquête - G. Renoux
  • Jean Baptiste Charles Paya (1807-1865), éditeur et journaliste à Toulouse et Paris, éveilleur de conscience » À l’origine de la Librairie et des Éditions Privat - I. Privat
  • Une histoire de cocher de fiacre à Toulouse - J. Belou
  • Le bout du souffle… - L. Remplon
  • Toulouse… Aujourd’hui… le cinéma UGC - J.-P. Suzzoni
  • L’attentat du cinéma UGC du 1er mars 1944 - J. Fezxinos
  • Monsieur le Maire de Toulouse nous répond
  • Commentaire de couverture - J. Kerambloch
  • Notes de lectures
  • In Memoriam : Christian Maillebiau