Prochaines visites et conférences

Lundi 19 novembre

Conférence : De Mémoire et de Paix. Le pacifisme dans les monuments aux morts de 14-18 par Emmanuel Delandre
Rendez-vous à l’Hôtel Dumay à 17 heures


Près de 1,4 million de soldats français tués. Voilà l’effroyable bilan humain de la Première Guerre mondiale. Au sortir de la guerre, en érigeant des monuments recensant et honorant leurs morts, les communes de France ont voulu rendre hommage à ce terrible sacrifice.
Sur ces milliers de stèles et monuments, quelques dizaines sont d’inspiration pacifiste, et une petite quarantaine seulement dénonce sans ambiguïté la guerre et ses responsables. À l’heure de pleurer leurs « morts », quelques rares communes firent le choix – difficile, courageux et encore méconnu aujourd’hui – de condamner l’absurdité de la guerre, et de célébrer la paix.
À travers un tour de France photographique effectué sur trois ans, Emmanuel Delandre rend hommage à cette « présence pacifiste ». Avec pour ambition d’en révéler la force évocatrice et la charge émotionnelle. Pari réussi. Sensibles et fortes, ses images nous incitent à poser un regard différent sur les monuments aux morts qui, ainsi mis en lumière, n’en militent que mieux pour la paix. En évoquant la Grande Guerre sans glorifier la mort, en rappelant son dramatique bilan humain sous l’angle pudique du silence et du recueillement, le travail photographique d’Emmanuel Delandre – plus sensible que didactique – contribue à célébrer la paix.
De Mémoire et de Paix nous rappelle, à l’instar de Jean Jaurès, combien « l’affirmation de la paix est le plus haut des combats ». Est-il utile de dire la nécessité et la permanence de ce message ?

monuments aux mort de Cazaril-Lespènes : maudite guerre

Venir au musée

Hôtel Dumay

Le musée du vieux Toulouse
7 rue du May, 31000 Toulouse


Fermeture hivernale
Réouverture du 15 avril au 31 octobre 2019

Ouverture toute l'année sur rendez-vous pour les groupes et les scolaires
Fermé les dimanches et jours fériés.
Visite guidée les mercredis et les vendredis
à 15 h sans supplément.

L'AUTA août-septembre 2019

PROCHAINES VISITE ET CONFÉRENCE

  • Samedi 28 septembre : Visite de la rue de la Dalbade

SOMMAIRE

  • La brique toulousaine : enduite ou apparente ? - A. Tomasin
  • L’art du portrait chez Renée Aspe - S. Vinel
  • Eté - Hiver 1944. La Libération de Toulouse • G. Mailhos †.
  • Le meurtre d’Ampouillac : les éléments d’une enquête - G. Renoux
  • Jean Baptiste Charles Paya (1807-1865), éditeur et journaliste à Toulouse et Paris, éveilleur de conscience » À l’origine de la Librairie et des Éditions Privat - I. Privat
  • Une histoire de cocher de fiacre à Toulouse - J. Belou
  • Le bout du souffle… - L. Remplon
  • Toulouse… Aujourd’hui… le cinéma UGC - J.-P. Suzzoni
  • L’attentat du cinéma UGC du 1er mars 1944 - J. Fezxinos
  • Monsieur le Maire de Toulouse nous répond
  • Commentaire de couverture - J. Kerambloch
  • Notes de lectures
  • In Memoriam : Christian Maillebiau