Prochaines visites et conférences

vendredi 12 juin

Conférence : les première fois de Toulouse

rendez-vous à l’hôtel Dumay à 17 heures

Les premières fois de Toulouse par Michel FoissacPourquoi la couverture du livre qui recense "Les premières fois de Toulouse" arbore-t-elle une molécule d'ADN à partir du plan Jouvin de Rochefort de 1678 ? L'auteur Maurice Foissac proposera les éléments de réponse aux Toulousains de Toulouse dans sa conférence du 12 juin.
La ville est un organisme vivant, que régit un fonctionnement biologique: elle se développe à l'intérieur d'une membrane plus ou moins rigide évolutive au cours de sa croissance, elle sélectionne, filtre, ce qu'elle absorbe ou rejette, elle a un besoin vital d'eau , elle transforme toutes les formes d'énergies , recycle un maximum de matières, constitue et diffuse un formidable stock d'informations, élabore du "tissu urbain" rarement prévisible, elle peut dépérir victime d'un microbe ou d'un virus, ou même croitre rapidement avec un apport non planifié de molécules humaines, et de plus, l'évolution du moindre équipement urbain, aussi technique soit-il, obéit à des lois génétiques. Cette "Ville rose" capable de bourgeonner grâce à Mondran ou Candilis au-delà de son épiderme reste étroitement inféodée depuis des siècles à son support géologique (des argiles aux basaltes) mais au risque de choquer les plus chauvins nous verrons aussi que l'image bourgeoise que Toulouse donne aux touristes est imprimée par des façades de type Hausmann le célèbre préfet de ... Paris!


Venir au musée

Hôtel Dumay

Le musée du vieux Toulouse
7 rue du May, 31000 Toulouse


Fermeture hivernale
Réouverture du 14 avril au 31 octobre 2020

Ouverture toute l'année sur rendez-vous pour les groupes et les scolaires
Fermé les dimanches et jours fériés.
Visite guidée les mercredis et les vendredis
à 15 h sans supplément.

L'AUTA février 2020

PROCHAINES VISITE ET CONFÉRENCE

  • Vendredi 14 février : visite des Archives Municipales
  • Lundi 10 février : conférence : L'Histoire générale du Languedoc de Devic et Vaissète par l'abbé Passerat

SOMMAIRE

  • Hommages à Maurice Prin- A. Tomasin
  • Toulouse au temps de l’omnibus (1863) … mais pas avec « n’importe qui » (Jeanne Azaïs) - J.-L. Laffont
  • Le Ramier du Moulin du Château narbonnais - M. de Rivoyre
  • Amédée Vignola - M. Lecaplain
  • Un projet d'envergure - Ph. Laporte
  • Le défaut de jeunesse du canal du Midi et l’intervention de Vauban - G. Crevon
  • Toulouse…hier.. Le Grand Rond - J.-P. Suzzoni
  • In memoriam. Maurice Prin - L. Remplon