Prochaines visites et conférences

Vendredi 24 janvier 2014

Visite de la Grande Loge Nationale de France

symbole maçonniqueRendez-vous sur place à 15 heures 32 et 34 rue Gabriel Péri.

La Grande Loge Nationale de France (GLNF), 2° Obédience de France en nombre de membres, compte 30 Provinces y compris les Départements et Territoires d’Outre-Mer.La Grande Loge Provinciale d’Occitanie qui exerce son autorité sur les 4 départements de Haute-Garonne, Ariège, Gers et Hautes-Pyrénées compte 1300 membres. Elle est constituée de 56 Loges (cellules de base). Aucun sujet politique ou religieux n’est commenté en Loge mais tous ses Rites font référence au Grand Architecte de l’Univers. Obédience exclusivement masculine, elle est l’héritière des Bâtisseurs de Cathédrales et comme eux elle vise à améliorer chacun de ses membres sur les vertus humanistes suivantes : Tolérance, Fraternité et Charité.

Venir au musée

Hôtel Dumay

Le musée du vieux Toulouse
7 rue du May, 31000 Toulouse


Fermeture hivernale
Réouverture du 15 avril au 31 octobre 2019

Ouverture toute l'année sur rendez-vous pour les groupes et les scolaires
Fermé les dimanches et jours fériés.
Visite guidée les mercredis et les vendredis
à 15 h sans supplément.

L'AUTA août-septembre 2019

PROCHAINES VISITE ET CONFÉRENCE

  • Samedi 28 septembre : Visite de la rue de la Dalbade

SOMMAIRE

  • La brique toulousaine : enduite ou apparente ? - A. Tomasin
  • L’art du portrait chez Renée Aspe - S. Vinel
  • Eté - Hiver 1944. La Libération de Toulouse • G. Mailhos †.
  • Le meurtre d’Ampouillac : les éléments d’une enquête - G. Renoux
  • Jean Baptiste Charles Paya (1807-1865), éditeur et journaliste à Toulouse et Paris, éveilleur de conscience » À l’origine de la Librairie et des Éditions Privat - I. Privat
  • Une histoire de cocher de fiacre à Toulouse - J. Belou
  • Le bout du souffle… - L. Remplon
  • Toulouse… Aujourd’hui… le cinéma UGC - J.-P. Suzzoni
  • L’attentat du cinéma UGC du 1er mars 1944 - J. Fezxinos
  • Monsieur le Maire de Toulouse nous répond
  • Commentaire de couverture - J. Kerambloch
  • Notes de lectures
  • In Memoriam : Christian Maillebiau